Fédération CS Rhône
Home > Fédération > Zoom sur : le drive courrier de l’ARTAG

Zoom sur : le drive courrier de l’ARTAG

   Afin de rendre compte des actions menées sur le terrain durant les deux derniers mois, nous avons contacté l’ARTAG (Association Régionale des Tsiganes et de leurs Amis Gadgé), centres sociaux itinérants, qui nous a fait part de l’initiative “Drive Courrier”. 

” Je pense que tout d’abord, qu’il convient de définir une des missions de l’ARTAG (qui agit avec et pour les gens du voyage, en vue de  l’amélioration de leurs conditions de vie en les accompagnants pour qu’ils puissent faire valoir leurs droits et reconnaître leurs besoins ) en tant qu’organisme de domiciliation, c’est à dire que nous pouvons fournir une adresse postale aux personnes ayant une résidence mobile, qui pourra servir pour les démarches administratives ainsi que pour recevoir du courrier. Les personnes viennent ensuite récupérer leur courrier ou pour ceux qui le souhaitent peuvent bénéficier d’un service de réexpédition.

Pour donner un ordre d’idée, nous avons cette année un peu plus de 600 personnes domiciliées chez nous. En plus de ce service, nous proposons une aide à la lecture des courriers administratifs et des conseils pour avoir le meilleur accès au droit possible.

Avec l’annonce du confinement, nous avons tout de suite su qu’on allait devoir s’adapter. 

La situation amenait plusieurs problèmes : l’impossibilité de circuler, le courrier qui n’arrivait plus durant les premières semaines, moins de personnes sur place pour trier les lettres et l’impossibilité de donner au jour le jour les missives aux personnes concernées. 

En plus des moyens d’avant, nous avions mis en place deux lignes téléphoniques d’astreintes pour répondre aux questions que se posaient les Voyageurs. L’ensemble de l’équipe (tous secteurs confondus) pouvait répondre aux besoins que les gens nous faisaient remonter et, pour la domiciliation, nous pouvions traiter les urgences (documents médicaux, carte bleu, chèques…) 

Les équipes ont par la suite repris le travail en présentiel, afin de trier le courrier et de réfléchir à un moyen de distribution.

 L’idée du drive courrier nous est apparue comme la bonne solution car elle permettait une distanciation physique et le respect des gestes protecteurs tout en donnant accès aux correspondances.

Chaque personne s’approche au volant de son véhicule et donne son numéro de casier à un accueil extérieur. Un membre de l’équipe va par la suite chercher le contenu de la boite aux lettres pour lui remettre sans sortir de sa voiture. 

Nous avons ouvert le drive courrier pour la première fois du 18 au 20 Mai, pour cette première édition de trois jours, 158 boites aux lettres ont pu être remises à leur destinataires. (soit 1/4 de l’effectif total).

Nous avons mis en place sous un second barnum la présence d’un travailleur social qui peut apporter une aide à la lecture et accompagner pour les démarches administratives à suivre. 

Face à ce succès, nous avons prévu de reconduire l’expérience deux fois par semaine jusqu’à la mi-juin.”

Aller au contenu principal