Fédération CS Rhône

Initiatives des centres sociaux durant la période de confinement

help-the-elderly mini

Maintenir le lien avec les personnes isolées & soutenir les plus fragiles

Le téléphone : outil de base pour n’oublier personne 

Quand on est privé de vie sociale en dehors de son domicile, le lien peut se poursuivre au bout du fil ! De nombreuses équipes ont choisi de décrocher régulièrement leur combinés pendant cette période de confinement. Pour continuer à prendre soin de chacun, et surtout ceux qui sont seuls. Pour conseiller, rassurer aussi. Pour donner de l’air et garder le moral. Pour répondre aux problématiques individuelles, parfois en orientant vers telle structure ou faisant le lien avec telle initiative.
Cela permet aussi d’être en veille et de rester “à l’écoute du territoire” !

Permanence téléphonique (11) : Afin de répondre à des questions administratives ou simplement pour rester disponible (pour une information, un échange…). .
11 Centres sociaux : Peyri (Vaulx-en-Velin), Meyzieu, L’Olivier (St Priest), Caluire, Sauvegarde (Lyon 9), Mermoz (Lyon 8), Hauts du Lyonnais (St Symphorien/Coise), la Mulatière, Charpennes -Tonkin (Villeurbanne), Dolto ( Décines), ARTAG (Centres sociaux itinérants).

” Les appels sont divers, ce matin, il y a eu : des informations pour des inscriptions (!), de l’aide pour un dossier Caf à remplir, et des renseignements pour un couple de + de 80 ans pour avoir de l’aide quant à leurs courses (mise en place du portage des repas par le Pôle senior), … ” Centres sociaux de Meyzieu

Phonning (28) : Appel à des habitants, adhérents ou usagers réguliers du centre social – chacun selon ses critères (personnes isolées, adhérents des clubs seniors, personnes de + de 55 ans ici ou de + de 70 ans là-bas…) pour à la fois garder le contact, prévenir les situations difficiles et informer.
27 Centres sociaux : Parilly (Vénissieux), Meyzieu, Rillieux, Gérard Philippe (Bron), Les Taillis (Bron), Arc en Ciel (St Fons), Bonnefoi (Lyon), St Just (Lyon), Arche de Noé (Lyon), Pole 9 (Lyon), Sauvegarde (Lyon), Champvert (Lyon), Etats-Unis (Lyon), Duchère Plateau (Lyon), Oullins, Grigny, Le Saunier (Chaponost), Vivre en Haut Beaujolais (Monsols) , Amplepuis, Hauts du Lyonnais( St Symphorien/ Coise), Belleville, Cyprian les brosses (Villeurbanne), Ferrandière (Villeurbanne), Buers (Villeurbanne), St Foy, Point du Jour (Lyon), Charpennes-Tonkin (Villeurbanne), les Barolles (St Genis Laval), Espace Berthaudière (Décines).

“Les entretiens peuvent durer longtemps, parfois plus d’une heure ! Très apprécié des adhérents, c’est parfois le seul contact qu’ils ont..” Centre Social de Parilly (Vénissieux)

Mails ou lettre d’informations : la communication “officielle”

Diffusion régulière de nouvelles via emails (7) : Pour s’adresser à leurs centaines d’adhérents et ainsi maintenir le lien, certains centres sociaux s’appuient sur l’envoi de mail ou lettre d’information régulière, ce qui permet d’inclure la plupart des personnes impliquées dans la vie du centre (à la différence des réseaux sociaux) et d’indiquer comment le centre social poursuit sa mission, au plus près des habitants, pour faire vivre le lien social sur le territoire. 
7 Centres sociaux : La Carnière (Saint Priest), Caluire, Etats-Unis (Lyon), Amplepuis, Hauts du Lyonnais (St Symphorien /Coise), Arc en Ciel (St Fons), Croix Rousse (Lyon).

“Mise en place d’une correspondance mail avec tous nos adhérents et en particulier les plus fragiles (âgés, isolés….), invitation à partager des astuces, jeux, conseils, recettes, visites virtuelles gratuites de musés….” Centre Social de La Carnière (St Priest)

Maintien des permanences et accueils liés à l’alimentation : une évidence 

Colis alimentaires de la Croix Rouge distribués au sein du centre social (centre social “Vivre en Haut Beaujolais” – Monsols)
Soutien pour l’aide alimentaire (centres sociaux de La Mulatière)
Accueil dans les locaux de la distribution de repas par les Restos du Cœur (centre social de la Sauvegarde – Lyon)
Maintien de L’AMAP (légumes bio) et autres produits issu des circuit court (poulet, œuf, fromage, pain) (Centre social de la Carnière – St Priest).

Remise de bons alimentaires pour les personnes en grande précarité (ARTAG- Centres sociaux itinérants)

Mise en place d’actions nouvelles : répondre aux besoins des habitants & faire vivre la solidarité 

Organisation d’un portage de courses en partenariat avec le CCAS: MJC Centre social Pole 9 (Lyon) ; centres sociaux de Meyzieux ; Croix Rousse (Lyon), Bonnefoi (Lyon), Arche de Noé (Lyon), Gerland (Lyon), Pierrette Augier (Lyon), Etats-Unis (Lyon), Laënnec (Lyon), Mermoz (Lyon).

Encourager et faire vivre le lien intergénérationnel : Espace Berthaudière (Décines), Arche de Noé (Lyon), le Kiosque et l’arche (Ecully)

“Pour maintenir le lien avec les personnes de l’EPHAD, les enfants du territoire sont invités à leur adresser des dessins, des poèmes, des textes… ensuite nous nous chargeons de leur transmettre.”  l’Arche de Noé (Lyon)

“Nous avons mis en place un parrainage 1 senior / 1 enfant de l’accueil de loisirs 6-8 ans. Chaque jour, l’animateur alsh envoie une proposition de thème d’échange à l’enfant qui contacte ensuite le senior qui le « parraine ».”  Centre social le kiosque et l’arche (Ecully)

Mise en place d’ateliers FLE pour les jeunes mineurs isolés au Centre Social avec gestes barrières pour les jeunes par skype pour les intervenants par le Centre social Quartier Vitalité (Lyon).

Prise de contact avec les personnes en emploi-formation – Centre Social Saint Jean (Villeurbanne)

Domiciliation et acheminement du courrier aux personnes domiciliées (Artag- Centres sociaux itinérants)

Garder et nourrir le lien entre habitants : A travers les réseaux sociaux, de très nombreuses initiatives ont vu le jour (cf. rubrique ci-dessous “à l’écoute des habitants & faire vivre le projet”), les centres n’oublient pas d’adapter les propositions, même aux plus frileux ou aux moins à l’aise avec les réseaux sociaux, notamment via la formation de petits groupes restreints pour faciliter la discussion et ne pas se sentir perdus (sur Facebook ou Whatsapp bien souvent). 

“Création de 2 groupes WhatsApp : ‘Astuces et saveurs’ & ‘Jardin’ entre des personnes qui se connaissaient déjà : le lien est plus facile et les membres se disent ainsi rassurés et en confiance. Les échanges sont nombreux au quotidien.” Centres sociaux de Meyzieu

“Le Groupe WhatsApp « Solidarité Bonnefoi» est ouvert à tous (administrateurs, salariés, bénévoles, habitants…) pour échanger des informations sur les dispositifs et les initiatives mis en place par le Centre social, les partenaires, les institutions…”   Centre social Bonnefoi (Lyon)

Poursuite des activités “cruciales” pour les personnes :

Ateliers socio-linguistiques réinventés (6 centres sociaux) : envoi d’exercices à faire à la maison, cours en visio, échanges téléphoniques entre les apprenants et les bénévoles… chacun a trouvé sa méthode pour les personnes en cours d’acquisition de la maîtrise de la langue française, afin que cette période ne les laisse pas davantage de côté !
5 centres sociaux : Givors, Parilly (Vénissieux), La Mulatière, Graine de Vie (Pierre-Bénite), Arche de Noé (Lyon). 

Suivi individuel assuré dans le cadre du RSA ou des permanences emploi-formation parfois

Accompagnement des bénéficiaires du RSA (ARTAG- Centres sociaux itinérants)

“Pôle  Insertion/RSA  : Nous assurons  la continuité du service  avec les personnes au RSA, en vue de gérer les urgences et que les personnes ne restent pas isolées. Hélène et Catherine  assurent  l’accompagnement des personnes  par une permanence téléphonique, mail, suivi de dossiers. Elles restent aussi en lien avec les partenaires de la Métropole et du département du Rhône. un dispositif  calé avec les différents services.” centre social de l’Orangerie – Tassin

Accompagnement scolaire réalisé à distance (par tel, vidéo…) (cf. rubrique “familles”, ci-dessous).

Actions ou cours transformés pour être faits / vécus depuis la maison
: la gym douce, l’atelier mémoire, le temps de rencontre autour d’un café ou d’un jeu… autant de moment fort qui peuvent paraître anodins mais qui -particulièrement pour des personnes vivant seules- peuvent faire toute la différence dans un quotidien !  Continuer à proposer de manière adaptée ces temps forts, cela permet d’animer ce confinement, mais c’est aussi contribuer à lutter contre le sentiment d’isolement et de solitude.

“Tous les participants des ateliers ‘Agitateurs Neurone’ ont été contacté par téléphone.  Nous allons envoyer des jeux/exercices ludiques les lundis, mercredis et vendredis jusqu’à la fin du confinement. Les retours des exercices seront fait régulièrement. Nous organisons celà avec notre équipe de bénévole. Pour l’atelier ‘informatique’ nous organisons une animation à distance avec les bénévoles.” Centre social de l’Orangerie – Tassin

Membre d’un tissu de solidarité, les centres sociaux cherchent à connaître ce que font les autres acteurs du terrain, faire connaître ce qu’ils ont mis en place et parfois à faire ensemble : 

Le travail partenarial est inscrit dans la démarche au quotidien des centres sociaux. Dans le contexte particulier que nous traversons, bon nombre d’entre eux ont donc eu le réflexe de “faire réseau”. Contacter la collectivité, les acteurs locaux de solidarité, pour pouvoir orienter les personnes, pour se compléter dans nos actions, pour imaginer quoi /comment faire ensemble… 

Centres Sociaux Bonnefoi, Vivre en Haut Beaujolais, Hauts du Lyonnais

 “Appel de tous les CCAS des 10 communes pour savoir ce qui est fait, pour transmettre les informations aux personnes appelant sur notre ligne, et pour faire savoir aux CCAS qu’une ligne d’écoute est en place. Ce lien a été très apprécié par nos interlocuteurs.”  Centre social des Hauts du Lyonnais (St Symphorien sur Coise). 

En lien avec des collectifs du quartier et des bénévoles, nous sommes en train de coordonner des actions de solidarité concernant les besoins de premières nécessités : courses alimentaires, pharmacie, accompagnement chez le médecin, besoin de parler à quelqu’un.
Des tracts vont être déposés dans les boites aux lettres du quartier (que nous avons faisons traduire en plusieurs langues) et dans les halls d’immeubles avec une centralisation des appels au centre social.
Une permanence téléphonique s’est mise en place en parallèle.  Nous imprimons aussi des autorisations de déplacement, en plusieurs langues que nous mettons à dispositions au Pôle d’Accès aux Droits. Des bénévoles viennent régulièrement imprimer et déposer les attestations.
Nous comptons aussi beaucoup sur les commerçants, dont Widmy vient de terminer la constitution d’une association de commerçants du quartier Moncey.” centre social de Bonnefoi (Lyon)

fathers-day family mini

Accompagner les familles & poursuivre l'appui à la parentalité

Téléphoner, c’est tout à la fois prendre des nouvelles, donner des informations, rassurer, conseiller et proposer. De nombreux centres sociaux n’ont pas limité leurs appels téléphoniques réguliers à nos aînés. En temps de confinement, les relations parents-enfants sont mises à dure épreuve ! Les mamans, et parfois les papas, apprécient de pouvoir échanger simplement autour du quotidien, et éventuellement partager inquiétudes et difficultés. Règles de confinement et sorties possibles / souhaitables, rapport aux écrans, suivi de la scolarité, … les sujets ne manquent pas !

Centres Sociaux : Bonnefoi (Lyon), Meyzieu, Grand Vire (Vaulx-en-Velin), Etats-Unis (Lyon), Grigny, Brignais, Tassin, Givors, Buers (Villeurbanne), Hauts du lyonnais (St Symphorien/ Coise), Charpennes-Tonkin (Villeurbanne)

“On passe de 15 à 30 minutes par appel. Les familles sont très touchées par la démarche. Elles appliquent ++ le confinement. Elles développent les contacts avec l’entourage proche. L’accompagnement par les écoles est très bien fait et les rassurent.” Centre Social des Etats-Unis (Lyon 8)

“Les responsables des crèches vont contacter les familles des 3 crèches pour écouter et donner des conseils : activité, éveil de l’enfant… (127 familles)”  Centres sociaux Petit et Grand Taillis – Bron 

“Permanence et phonning hebdomadaire de la Cesf aux familles fragilisées, avec un attention toute particulière à celles qui sont monoparentales”  centre social du Grand Vire (Vaulx-en-Velin)

Des emails pour centraliser les informations importantes, donner des repères et valoriser des initiatives solidaires, telle que les solutions de soutien entre voisins. Centres Sociaux :  Parilly (Vénissieux), Caluire, la Ferrandière (Villeurbanne), Gérard Philipe (Bron), Croix Rousse (Lyon), Grigny, St Foy, Amplepuis, Quartier Vitalité (Lyon), Charpennes-Tonkin (Villeurbanne)

 “Envoi d’un mail aux parents du collectif handicap pour maintenir le lien et continuer à faire vivre le groupe”. Centre social de la Ferrandière – Villeurbanne

Habiter les journées et occuper “intelligemment” chaque enfant et de manière adaptée à son âge : vaste défi pour chaque famille, auquel contribue activement les centres sociaux !
Il y a le contenu : idées d’activités manuelles, sportives, artistiques, ludiques, repérage de ressources en ligne (à voir, à écouter, à imprimer…), défi ou challenge …  mais aussi le lien qui est fait, qui permet un rapport à l’extérieur, une “animation”, et d’entretenir l’appartenance à un ensemble plus grand, à un collectif. Et pour le moral des troupes, ça compte !
Les animateurs sont en première ligne pour transmettre leurs idées de quoi faire avec les enfants à la maison, certains n’hésitent pas à se mettre en scène pour introduire tel challenge ou inviter à se lancer dans tel jeu !
Les principaux outils utilisés pour ce faire : Mails (Fil mail avec proposition d’activités) & Réseaux sociaux surtout (pages Facebook en première ligne), mais aussi chaîne Youtube ou webTV ! Cf. liens à retrouver dans notre article sur l’e-lien social. Parmi tous ceux-là, les plus animées sont : la page des centres sociaux de Dolto-Montablerlet (Décines), celle du centre social des Hauts du Lyonnais (un jour de confinement – une idée/astuce/activité parents & une idée/astuce/activité enfants), du centre social de la Sauvegarde et de l’espace Berthaudière (Décines), rythmant les journées de différentes publications. 
Au-delà de l’ “occupationnel”, beaucoup ont lancé des animations : adaptation de ce qui était initialement prévu au centre ou invention des propositions transversales pour “habiter ensemble” ce confinement : projet de “la grande lessive” à accrocher aux fenêtres (des fleurs dessinées ou bricolées) (La Mulatière, Ecully, Caluire, Dolto-Montaberlet, Champvert…), Cocochallenge, Fête du Court métrage à la maison (Brignais)… 
Centres Sociaux (la plupart le font): Amplepuis, Grigny, La Mulatière, Plateau (Lyon), Bonnefoi (Lyon), Sauvegarde (Lyon), Arche de Noé (Lyon), les taillis (Bron), Caluire, Meyzieu, Charpennes-Tonkin (Villeurbanne), Gérard Philipe (Bron), Mozaïque (Feyzin), Quartier Vitalité (Lyon), les Barolles (Saint Genis Laval).

“Mise en place d’un accueil de loisirs virtuel avec des fiches activités à réaliser en famille, un lien vers une chanson et une énigme par jour relayées sur les réseaux sociaux avec une invitation spéciales aux familles les plus fragiles. C’est aussi l’occasion pour l’équipe de rappeler les messages et les règles sanitaires. Nous préparons aussi des vidéos pour les familles en difficultés avec l’écriture en français.” Centre Social Bonnefoi (Lyon)
Prêt de jeux et jouets de la ludothèque du centre pour les familles adhérentes ayant beaucoup d’enfants et ayant de faibles revenus (autour de 10 à 20 familles), le mercredi matin. ” Centre Social Plateau – Duchère (Lyon)

“L’équipe a organisé un projet d’animation vers les familles et les enfants : ‘Les rendez-vous du mercredi’. Nous ouvrons  un blog ‘ALSH’. Une permanence téléphonique/mail est également ouverte.” centre social de l’Orangerie (Tassin la demi-lune)

“Nous imprimons des cours et des coloriages ou autres activités pour les familles les plus dans le besoin, et organisons la distribution. Quand on est nombreux dans un petit espace et qu’il n’y a pas d’imprimante, ce n’est pas toujours évident. Ce coup de pouce tout simple est très apprécié !” Centre social des Etats-Unis – Lyon 8

Vacances à la maison ? Certains centres sociaux tentent d’apporter un soutien aux familles durant les vacances scolaires. 4 centres sociaux : Dolto ( Décines), Etats-Unis (Lyon), Arc en Ciel (St Fons), Ferrandière (Villeurbanne).

“1 thème/semaine avec lancement de défi à réaliser en famille restitution en visio ou sur FB 2x par semaine (ateliers brico, quizz, cuisine, etc)” Dolto (Décines)

“Proposition d’un programme d’activités à distance pendant les vacances scolaires. : atelier BD interactif, fabrication de cartes postales sonores, plateforme de jeux à pratiquer seul ou en famille, atelier ecolo-bricolo, challenges sportifs, défis eco-responsables” Ferrandière (Villeurbanne)

Assurer une continuité dans l’accompagnement à la scolarité (21) 

Il s’agit ici non seulement de la poursuite et adaptation des temps d’accompagnement à la scolarité vécus normalement dans de nombreux centres, mais aussi d’un appui nouveau face à l’école à la maison ! Sujet d’inquiétude ou de difficulté pour certaines familles, il est normal que les centres investissent donc ce champ d’action pour appuyer les familles et s’assurer que cette école à distance ne pénalise pas plus ceux qui sont déjà moins avantagé côté scolarité.   

21 Centres sociaux : Buers, St Jean et Ferrandière (Villeurbanne), Arc en Ciel (St Fons), Meyzieu, Caluire, Ecully, Les Taillis (Bron), Grigny, Belleville, l’Arche de Noé, Hauts du Lyonnais , Carnière (Saint Priest), Bonnefoi (Lyon), Croix Rousse (Lyon), St Foy, Point du Jour ( Lyon), les Barolles (St Genis Laval), Espace Berthaudière (Decines), Charpennes-Tonkin (Villeurbanne), Dolto (Décines)

Accompagnement à la scolarité à distance par les bénévoles pour les 3èmes et lycéens qui passeront un examen.” Centres sociaux de Caluire

Edition de documents pour permettre aux jeunes de faire les exercices demandés par le collège.” Centre d’animation Saint Jean (Villeurbanne)

Permanence ‘scolarité et orientation’ à destination des jeunes inscrits à l’accompagnement scolaire : les mardi entre 14h et 17h et jeudi entre 16h et 19h” centres sociaux de Meyzieu

 “Mise en lien des enfants et jeunes de l’accompagnement à la scolarité du CP à la 3ème avec les bénévoles qui les accompagnent. Définition pour chaque binôme des modalités de communication.centre social d’Ecully

Suivi des Collégiens et Lycéens (je ne comprends pas mes devoirs sur Pro – note, je cherche les horaires de permanence du collège le matin et l ’interlocuteur, j’ai besoin d’un coup de pouce pour relire mon rapport de stage, etc )” Centre Social Arc-en-Ciel (St Fons) 

“Participation à un groupe Whatsapp de professeurs du collège Jean Jaurès, pour faire le lien avec le projet et l’accompagnement éducatif.” centre social de la Ferrandière (Villeurbanne)

“Les responsables du secteur contactent les familles, ils essayent d’identifier les besoins et surtout donnent des liens pour que les enfants puissent poursuivre au mieux leur scolarité. Ils identifient aussi les tensions intrafamiliales et feront remonter si difficultés remarquées”. Centre Social Les Taillis (Bron)

En confinement plus que jamais, il s’avère précieux de pouvoir échanger simplement entre parents sur ses occupations ou pré-occupations & sur son rôle de parents, pour donner de l’air, prendre du recul sur tout cela et pourquoi pas en rire ! 

Pages Facebook dédiées, groupe Facebook spécifique, échanges via Messenger avec les référents professionnels, groupes Whatsapp créé dernièrement avec sujets de conversation variés… 10 Centres Sociaux : L’orangerie (Tassin), Graine de vie (Pierre-Bénite), Arche de Noé (Lyon), Caluire, Meyzieu, Amplepuis, Pole 9 (Lyon), Hauts du lyonnais (St Symphorien / Coise), Ferrandière (Villeurbanne), Cyprian les Brosses (Villeurbanne).

“Activation du groupe Facebook ‘Atelier Mathiolan’ pour les parents. Echanges quotidiens.” Centres sociaux de Meyzieu
“Création groupe WhatsApp en lien avec l’Association de Parents d’Elèves de l’école Daudet pour tous les parents afin de diffuser idées d’activités, partage de réalisation d’enfants partage d’infos etc….” MJC Centre social Pôle 9 (Lyon)

“Mise en place d’un groupe WhatsApp avec les parents de notre café des parents, animée par la référente Familles. Les mamans sont très contentes de pouvoir garder le lien. La référente famille peut apporter des conseils à des familles en difficulté (gestion des écrans…). “Centre social des Hauts du Lyonnais (St Symphorien sur Coise)         

“Un compte Instagram pour les parents de la crèche Babilhome pour donner des nouvelles de l’équipe de façon visuelle et vivante, pour que les enfants se voient et voient la crèche, pour que les parents échangent, pour proposer des activités… ” Cyprian les Brosses (Villeurbanne)

hacker mini

Garder l'interaction avec les jeunes & animer ce temps de confinement

Les jeunes vivent aussi un moment particulier et pas évident avec ce confinement. Leur offrir de discuter permet de donner de l’air, apporter des éléments extérieurs (cf. désinformation), exprimer et extérioriser ce qu’ils vivent… 

17 centres sociaux : Peyri (Vaulx-en-Velin), Caluire, Arche de Noé (Lyon), Mermoz (Lyon), Etats-unis (Lyon), Sauvegarde (Lyon), Grigny, Oullins, Meyzieu, Grand Vire (Vaulx-en-Velin), Pole 9 (Lyon), Rillieux, Champvert (Lyon), Amplepuis, Hauts du Lyonnais (St Symphorien/ Coise), Ferrandière et Buers (Villeurbanne).

Garder le contact et les rejoindre là où ils sont via Snapchat, Instagram, Facebook… afin de ne pas se perdre de vue et garder un rythme. Les promeneurs du net présents dans les centres sont très impliqués. 

“Nous avons une ‘hotline snapchat’ : interagir avec nos jeunes abonnés sur notre compte snapchat, répondre à leurs questions, leur proposer des contenus adaptés et idées d’occupation.” Centres sociaux de Rillieux

“Mise en place d’un snapchatt avec les ados du secteur. Ils ont besoin d’échanger et de s’occuper, ils ne font rien, ils essaient de travailler mais le temps est long en restant à la maison.” Centre social des Buers (Villeurbanne)

Animer le confinement : pour ne pas tourner en rond & continuer à vivre des choses ensemble. Les équipes des centres utilisent les réseaux sociaux ou même les SMS pour proposer des choses à faire ensemble ou mettre en place de nouvelles activités. 

“Nous avons mis en place une élection thématique de vidéo TikTok, nous proposons régulièrement un nouveau sujet et les jeunes créent leur contenu.” Centre sociaux de Caluire
« Conférence vidéo, Conférence groupée, Espace jeunes virtuel ouvert à tous en visio-conférence avec animateur, Organisation d’un jeu en ligne loup garou avec l’application dédiée… nous faisons différentes propositions aux adolescents avec lesquels nous sommes habituellement en contact, et ça marche ! » Centre social du parc – Amplepuis
” Echanges Snapchat avec les collectifs de jeunes afin qu’ils continent à préparer leurs projets de sorties, séjours, animation locale ou solidaritéCentre Social d’Ecully

cf. ci-dessus dans la Rubrique “Accompagner les familles & poursuivre l’appui à la parentalité”, le paragraphe “Appui dans le lien et le travail scolaire”. 

activation-1 mini

Rester à l'écoute des habitants & faire vivre autrement notre projet

Acteurs de la petite enfance et de l’éducation populaire, les centres sociaux ont pour certains été mobilisés pour assurer l’ouverture de leurs crèches ou gérer l’accueil d’enfants en dehors du temps scolaire (ou en renfort sur le temps scolaire) pour soutenir le personnel en première ligne dans cette période difficile.
7 Centres Sociaux : Belleville, Cyprian les Brosses (Villeurbanne), Tarare, Brignais, Pole 9 (Lyon), Quartier vitalité (Lyon) et St Just (Lyon)

Pour continuer à donner vie au collectif d’habitants que représente la population usagère d’un centre social, quoi de mieux que les réseaux et médias sociaux ? Des plus traditionnels (Facebook) aux plus nouveaux, tout est possible tant que ça rassemble ! Au-delà des propositions pour occuper nos journées, il s’agit aussi de garder le moral et se soutenir.  Facebook, Instagram, Snapchat, WhatsApp… 14 Centres Sociaux identifiés : Peyri (Villeurbanne), Parilly (Vénissieux), Caluire, Rillieux, Pole 9 (Lyon), Etats-Unis (Lyon), La Mulatière, Le Saunier (Chaponost),Amplepuis, Ferrandière (Villeurbanne), Carnière (Saint Priest), Point du Jour (Lyon), Charpennes-Tonkin (Villeurbanne), Artag (Centres sociaux itinérants)

“Publications sur Facebook pour partager conseils, idées, ressources… pour nos 1610 abonnés” Centres Sociaux de Rillieux
“Le journal de La Carnière en format WebTV. 2 Rendez-vous par semaine en direct pour rester en lien, recevoir et échanger sur différents sujets, participer à des défis que nous allons lancer, suivre des activités en direct avec nos animateurs, proposer des solidarité en tout genre… Bref, plein de trucs.” Centre social de La Carnière

“Boîte à sourires” virtuelle sur facebook/ newsletter avec contribution des habitants : dessins, lettres, blagues, photos…” Pôle 9, Lyon

Pour garder le contact et être sûrs de relayer l’information à tous (ou presque) : les mails et lettres d’informations restent cependant essentiels, appuyés bien souvent par des permanences téléphoniques, complétés parfois par des SMS. 15 Centres sociaux identifiés : Rillieux, Gérard Philippe (Bron), Arc en Ciel (St Fons), Arche de Noé (Lyon), Pole 9 (Lyon), Ecully, Etats-Unis (Lyon), Le Plateau (Lyon), Amplepuis, L’orangerie (Tassin), VHB (Monsols), La Carnière (Saint Priest).

“« Newsletter aux adhérents » tous les lundis matin, avec l’aide de Lény et Delphine, conseils « Origami » de la semaine, activités pour les « plus petits », relais d’info utiles, etc. Si vous souhaitez faire passer, un « coup de cœur » dans l’édito aux adhérents, « une recette », ou juste « un bonjour », nous serons ravis de relayer tous vos petits messages” Centre social Arc en Ciel (St Fons)

Petit à petit, les rendez-vous hebdomadaires au centre social retrouvent pour certains place dans le programme des confinés. Cours à distance, activités en visio, “exercices” à faire à la maison… on improvise, on s’adapte et hop on poursuit le projet tant bien que mal, dans le fond et dans la forme !
10 Centres Sociaux identifiés : Champvert (Lyon), Parilly (Vénissieux), Arc en Ciel (St Fons), La Mulatière, Givors, Rillieux, Graine de Vie (Pierre Bénite), Arche de Noé (Lyon), Carnière (Saint Priest), Amplepuis, Arc en Ciel (St Fons).

” Mise en place des ateliers anglais et informatique à distance : la prof d’anglais a déjà un succès fou (7 à 8 personnes connectés/par cours) et Sandrine sera également mobilisée une fois/semaine pour aider à distance les personnes qui souhaitent installer une application : le « téléchargement pour les nuls » installer « Skype », « Zoom », télécharger des applications, vidéo, visionner des « tuto »… ” Centre Social Arc en Ciel, Saint Fons

“Notre prof de gym a crée un groupe WhatsApp et poste des vidéos d’exercices et de chorégraphie pour les groupes renforcement musculaire et gym douce.” centre social de Champvert (Lyon)

“Gazette spéciale cours de français ASL avec plus de 15 exercices pratiques à faire en ligne” Centre Social Arc en ciel (St Fons)

Faire vivre l’entraide et organiser la solidarité : partout sur le territoire, des initiatives individuelles ou collectives fleurissent et parmi eux les centres sociaux jouent leur part. 11 Centres Sociaux identifiés : Ferrandière (Villeurbanne), VHB (Monsols), Le Plateau (Lyon), Bonnefoi ( Lyon), Pole 9 (Lyon), L’olivier (Saint Priest), Parilly (Vénissieux), Gerard Philipe (Bron), Etats-Unis (Lyon), Meyzieu, Artag (Centres sociaux itinérants) avec l’accompagnement social sur les aires d’accueil et hors zones d’accueil 

“Nous sollicitons les couturières pour fabriquer des masques, selon le patron diffusé par le CHU de Grenoble, et les mettre à disposition des personnels des EHPAD en associant les pharmacies du quartier.” Centre Social de la Ferrandière (Villeurbanne)
“On organise le soutien aux associations locales (Femme Culture – St rambert solidarité…”)  pour prêter main forte pour la distribution des paniers alimentaires.” Mjc centre social Pôle 9 (Lyon 9)

“Animation d’un réseau de fabrication bénévole de masques : 56 masques collectés le 10 avril et déposés en mairie
358 masques collectés au Centre Social René Cassin le 14 Avril (redistribués à ce jour à l’entraide majolane, aux restos du coeur, à l’association “vivre à domicile” et aux infirmières libérales) ” Centres sociaux Meyzieu

Aller au contenu principal